Face à la pression d’un entretien d’embauche, que ce soit pour la tenue ou le make-up, on ne sait jamais si l’on doit rester ultra-sobre au risque de passer inaperçu ou s’il faut jouer toutes les cartes en mettant le paquet. Voici mes conseils pour maximiser vos chances de décrocher ce fichu poste.

maquillage-pour-trouver-un-boulot

Effacez les traces de fatigue
En premier lieu, mon conseil serait de la jouer smooth. C’est-à-dire de ne pas trop en faire et de rester naturel. Le maquillage Nude a fait tellement de progrès récemment qu’il serait dommage de s’en passer. A ce titre, je vous recommande d’effacer les traces de fatigue grâce à votre crème de jour habituel ou/puis votre anticerne. Cela est un must, car arriver à un entretien d’embauche en ayant l’air fatigué n’est pas la meilleure des stratégies…

Ensuite, je vous conseille d’appliquer un fond de teint via une couche vraiment très légère. Il existe des fonds de teint particulièrement fluides qui peuvent très bien remplir cette mission. En plus d’unifier votre teint, il va lui donner un hâle très dynamique, ce qui est top pour un entretien professionnel.

Un soupçon de terracotta et la magie de l’eyeliner
Pour cacher les parties bombées du visage, j’applique pour ma part de la terracotta pour redonner du peps à ces zones plus fatiguées que les autres. Quelques retouches avec du blush sur les pommettes et le tour est joué.
Enfin, presque puisqu’il faut aussi s’occuper des yeux. Afin de rester professionnelle sans trop en faire, je vous recommande d’appliquer un simple trait d’eyeliner sur la paupière du haut. Le mascara peut venir magnifier le tout, surtout si son effet recourbant est au rendez-vous.

Enfin, pensez à bien dormir avant le jour J et bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.